Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des 115 000 entreprises de la Métropole

Accompagner la reconversion

Le projet « Transitions collectives en Provence », porté par la CCIAMP, a été retenu dans le cadre de l’AMI transitions collectives, une composante du plan France Relance qui vise à favoriser la reconversion des salariés occupant des emplois fragilisés par les conséquences économiques de la crise sanitaire de la Covid-19. 
  • #EMPLOI
  • #FORMATION
  • #COVID-19
  • #FRANCE RELANCE
  • Accompagner la reconversion
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Twitter
    Partagez par Email
    Vendredi 19 février 2021

    Co-construit avec les partenaires sociaux, Transitions Collectives est un nouveau dispositif qui permet aux employeurs d’anticiper les mutations économiques de leur secteur et d’accompagner leurs salariés à se reconvertir sereinement dans leur bassin de vie. Un parcours de formation dans métier porteur de son territoire est ainsi proposé au salarié, lui évitant ainsi une période de chômage.

     

    Quel coût pour l’entreprise ?

     

    L’objectif du programme est de favoriser la mobilité professionnelle, en particulier intersectorielle, et les reconversions à l’échelle d’un territoire. L’État finance tout ou partie du projet de reconversion en fonction de la taille de l’entreprise.

     

    La rémunération et la formation des salariés sont prises en charge à hauteur de :

    • 100 % pour les TPE et PME

    • 75 % pour les entreprises de 300 à 1 000 salariés

    • 40 % pour les entreprises de plus de 1 000 salariés.

     

    À l’issue de sa formation, le salarié peut exercer un métier en lien avec son parcours de reconversion dans une entreprise, réintégrer son poste de travail ou un poste équivalent dans son entreprise d'origine.

     

    Qui est concerné ?

     

    Les salariés occupant des postes identifiés comme fragilisés dans le cadre d’un accord de type gestion des emplois et des parcours professionnels (GEPP) peuvent prétendre à ce dispositif. Le parcours de reconversion du salarié doit viser une formation certifiante et sera entièrement pris en charge.

     

     

    Comment ça fonctionne ?

    C’est à l’entreprise d’initier la démarche de transitions collectives. Les salariés seront accompagnés tout au long du parcours par un conseiller en évolution professionnelle (CEP) en lien avec l’association de Transitions Pro de leur région. La mise en place concrète du dispositif sur le bassin d’emploi Aix-Marseille-Provence et les démarches seront précisées prochainement.

    Cela se concentrera sur trois bassins regroupant une vingtaine de communes : Aix – Rousset – Gardanne – Meyreuil ; Istres – Fos – Marignane – Etang-de-Berre et Vallée des Energies.