Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des 115 000 entreprises de la Métropole

Circuit-court RH : Un nouvel outil de gestion des compétences pour 2022

Le coup d’envoi du « circuit-court RH » a été donné ce lundi 18 octobre par la CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence avec l’appui du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône. Le but ? Proposer, à travers la plateforme du Métropolitain Business Act, gratuitement et en avant-première, un circuit court entre offre et demande de salariés en activité. En d’autres termes : mettre en relation des entreprises éprouvant des besoins RH, qu’elles soient en recherche de postes à pourvoir comme en situation de devoir se séparer, temporairement ou définitivement, de collaborateurs, tous profils et niveaux de compétence confondus.
Circuit-court RH : Un outil de gestion des RH pour 2022
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Vendredi 22 octobre 2021

Associer les entreprises dès l’initiation du projet   

C’est en effet avec les entreprises, et plus précisément, les adhérents du Métropolitain Business Act, que ce dispositif va se concrétiser. La CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence a ainsi proposé à plusieurs directrices/teurs des Ressources Humaines et dirigeantes/ts d’entreprises de se joindre à la réflexion à la faveur d’un atelier d’idéation. Au menu ? Travaux de groupe, génération d’idées et intelligence collective. La dizaine de participants a ainsi brainstormé lors de cette réunion et échangé pour évaluer les éventuels freins, les atouts pour l’entreprise ou encore, le cadre dans lequel le mettre en place... 

 

Un dispositif qui devrait apporter un souffle d’air aux entreprises. 

Ce dispositif de mise à disposition des salariés est rendu possible par la loi Cherpion et les ordonnances Macron. Ainsi, ce « prêt » se met-il exclusivement en place avec l’accord des salariés et sous-entend aussi le maintien de leur contrat de travail et de leur rémunération ou encore, la reprise de leur poste ou l’obtention d’un poste équivalent dans l’entreprise d’origine.

 

Plus concrètement, la mise à disposition des salariés comporterait un avantage de taille : la possibilité nouvelle pour les employeurs éprouvant actuellement des difficultés financières de ne pas avoir recours au chômage partiel, voire au licenciement en cas extrême, en « plaçant » ses collaborateurs de façon temporaire ou définitive chez d’autres adhérents du réseau. Ainsi, les salariés ne connaîtraient-ils pas de rupture dans leur parcours professionnel. C’est l’un des principaux avantages mis en avant lundi soir, mais c’est loin d’être le seul. « Echange de savoirs et enrichissement », « possibilité de profiter d’un œil neuf », « cycle vertueux et gagnant-gagnant » « mise en place d’un réseau de confiance » figurent parmi les atouts de cette gestion des RH en circuit court.  

 

Les dirigeants présents ont néanmoins émis certains bémols, à même d’anticiper d’éventuels écueils, de sécuriser le cadre de la démarche et de concevoir une solution plus efficiente : adhésion des salariés de l’entreprise d’accueil, réactivité entre le besoin et la prise de poste, confidentialité, risque de perdre définitivement des collaborateurs compétents… Ces questions seront prises en compte dans l’élaboration de ce nouvel outil.

 

Et maintenant ?

Les premières idées ont été posées ce 18 octobre. Une prochaine réunion, avant la fin de l’année, permettra de faire un point d’avancement sur le projet et de faire intervenir un avocat spécialiste des RH, pour un décodage poussé du cadre juridique. Enfin, la V1 de cet outil, gratuit pour les adhérents du Métropolitain Business Act, sera lancée début 2022 et permettra notamment de vérifier s’il y a une appétence des entreprises pour ce type d’utilisation de la plateforme.

 

Pour en savoir sur le Métropolitain Business Act : metropolitainbusinessact.fr

Nos dernières actualités