Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des 134 000 entreprises de la Métropole

Mesures de soutien aux entreprises du secteur du tourisme

Les aides concernent le chômage partiel et le dispositif de compensation des coûts fixes. 
  • #COVID-19
  • #AIDE À L'ENTREPRISE
  • Décryptage Covid-19 : nouvelles aides aux entreprises
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Imprimez
    Mardi 4 janvier 2022

    Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a annoncé lundi 3 janvier le renforcement des mesures de soutien aux entreprises fortement pénalisées par les nouvelles restrictions mises en place pour lutter contre la cinquième vague de l'épidémie de Covid-19.

     

    Ces aides, d'un coût évalué à une centaine de millions d'euros, sont élargies à l'ensemble des acteurs des secteurs S1 et S1 bis. Elles sont valables pour décembre 2021 et janvier 2022.

     

    Chômage partiel 

    Les sociétés obligées d'interrompre leur activité et celles perdant plus de 65% de leur chiffre d'affaires bénéficient d'une prise en charge intégrale par l’État du coût du chômage partiel.  

     

    Coûts fixes 

    Le gouvernement a également décidé de rendre éligibles au dispositif de compensation des coûts fixes les entreprises dont le chiffre d'affaires chute de 50% (65% jusqu'à présent) par rapport au même mois en 2019, et qui enregistrent un perte d'exploitation.

     

    Le versement de ces aides passera de quelques semaines à quelques jours pour les montants inférieurs à 50 000 euros.

     

    Le dispositif compensera 90 % de la perte d’exploitation pour les entreprises de un à cinquante salariés, 70% pour les autres.

     

    Les discothèques bénéficient d'une prise en charge de 100 % de leurs pertes d’exploitation.

     

    Les demandes doivent être déposées dans l'espace professionnel du site impôts.gouv.fr.

    Une attestation d'un expert-comptable ou d'un commissaires aux comptes sera exigée. 

     

    En savoir plus 

    Nos dernières actualités