Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des 115 000 entreprises de la Métropole

riality Lab : et l’IA devint réalité sur le territoire

Inauguré ce 8 juillet, le lab d’expérimentation des usages liés à l’intelligence artificielle, situé au Palais de la Bourse, est enfin devenu réalité. Conçu pour être un futur accélérateur de business pour les entreprises locales, quelle que soit leur taille, il revêt par ailleurs une dimension citoyenne, puisqu’il est aussi question de démocratiser l’IA auprès de tous pour mieux faire performer le territoire.
  • #INTELLIGENCE ARTIFICIELLE
  • #INNOVATION
  • #DIGITALISATION
  • #TECHNOLOGIE
  • #TRANSITION NUMÉRIQUE
  • riality Lab : et l’IA devint réalité sur le territoire
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Vendredi 9 juillet 2021

    C’est un projet phare de la Chambre qui se concrétise aujourd’hui. Malgré quelques mois de retard à l’allumage dus au Covid-19, il est désormais réalité ou plutôt riality, comme son nom l’indique. Ainsi le lab d’expérimentation des usages liés à l’intelligence artificielle, nouvel outil de la Chambre, (soit 250 m2, quatre espaces modulables, un réseau d’experts et une organisation 100% phygitale), vient-il d’ouvrir ses portes. Le fruit d’un partenariat avec AMU, Sopra Steria Next et Microsoft* et le soutien de nombreux autres partenaires. Bref, un foisonnement d’acteurs au service d’une cause qui le vaut bien : seules 6% des entreprises hexagonales utilisent l’IA en France, une tendance à infléchir de toute urgence. Il fallait donc doter le territoire en la matière, d’autant qu’il « est en passe de devenir le 5e mondial en termes de connectivité. Nous jouissons d’une véritable position géostratégique, il nous fallait donc créer un outil de transformation de nos entreprises, qui permette aux structures de toutes tailles, de la TPE au grand compte, d’inventer l’entreprise de demain et d’accélérer le business », rappelle le président Jean-Luc Chauvin. 

     

    Un carrefour d’innovation

    Objectif, donc : « garder un coup d’avance ». Voilà pourquoi Aix-Marseille Université a apporté son expertise sur le volet innovation-recherche du riality Lab, se posant ainsi comme un démonstrateur des contenus scientifiques nés entre ses murs. « Notre équipe était au rendez-vous, car ce projet correspond à la vision que l’on met en œuvre : une université en prise avec son territoire pour une meilleure insertion professionnelle de nos étudiants, un renforcement du lien formation-recherche », appuie Eric Berton, son président. En outre, le riality Lab doit consolider les relations entre l’université et la CCIAMP pour déployer l’offre de formation continue diplômante d’AMU en sciences du numérique, et plus particulièrement en IA, auprès des entreprises du territoire.  

     

    Microsoft lui aussi ambitionne d’accompagner les dirigeants locaux dans leur transition numérique via son « Microsoft Experiences Lab @riality », dynamique née en 2019 et destinée à se déployer sur tout l’Hexagone, explique le directeur Gilles D’Aramon. « Nous avons lancé des lab à Nantes, Toulouse, aujourd’hui à Marseille et bientôt à Lyon. » Localement, Microsoft, qui mettra à disposition au sein du lab quelque 300 démonstrateurs sur 12 verticaux métiers, entend aussi créer des carrefours d’innovation numérique en mettant en relation entreprises, collectivités, associations, « car le succès du développement économique en région passe par la fédération des écosystèmes ».

     

    Sensibiliser le citoyen 

    Mais pour performer, encore faut-il que tout le monde parle le même langage en matière d’IA. Certains publics sont encore parfois dans la défiance sur le sujet, voilà pourquoi Sopra Steria Next, entre autres missions, organisera ateliers d’experts ou encore conférences, ces dernières notamment sur le thème de l’éthique, explique sa directrice conseil Méditerranée Caroline Lébrard. « Ce sont par ailleurs des éléments qui parlent aux étudiants, de plus en plus animés par une logique de congruence, par le fait de trouver du sens dans leur activité. » Sopra Steria Next déploiera également ses démonstrateurs en mode phygital, lesquels « ont vocation à dévoiler des exemples d’usage » de façon ludique et pédagogique pour initier là encore le grand public à l’IA... et éventuellement susciter des vocations parmi les plus jeunes, puisque les scolaires figurent aussi parmi les cibles du groupe. 

    Bref, autant d’actions destinées à passer la vitesse supérieure. Un enjeu vital pour Jean-Luc Chauvin, rappelant l’exemple de Kodak : « soit on fait le choix d’en rester à la pellicule et on disparaît, soit on opte pour les nouvelles technologies, ici l’IA, et on accélère ».

     

    Information : riality.fr

     

    (*) Les autres partenaires du riality Lab : la CISAM, KEDGE, Enedis, IBM, Simplon, la Préfecture des Bouches-du-Rhône, DMIA et Aix-Marseille French Tech Région Sud. 
    Crédit : treizelux.com