Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des 134 000 entreprises de la Métropole

Se former au risque cyber en deux jours

Ces derniers mois, la menace cyber n’a jamais pesé aussi fortement sur les entreprises et les collectivités.  À elles seules, les attaques aux rançongiciels ont bondi de 91% en 2021. La CCIAMP organise des ateliers pratiques de sensibilisation en deux jours afin d’acquérir les bons réflexes.  
  • #CYBERSÉCURITÉ
  • #CYBER-RISQUES
  • #CYBERATTAQUE
  • #CYBERMENACES
  • Atelier Cybersécurité
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Imprimez
    Mercredi 8 juin 2022

    Gendarmes, juristes et criminologues experts en systèmes d’informations s’associent à la CCIAMP pour proposer des ateliers de sensibilisation et de montée en compétence face à la menace cyber. Ceux-ci se sont tenus fin mars-début avril et une nouvelle session aura lieu les 13 et 20 octobre prochain. « Personne n’est invincible et le risque zéro n’existe pas. Je me suis rendu à ces journées avec mon Responsable de Système de Sécurité Informatique, afin d’acquérir de nouvelles connaissances et surtout pour avoir les bons réflexes en cas d’attaque. Nous avons appris la gestion de crise et nous savons maintenant qui contacter si besoin. Je me suis constitué un mémo avec les points de vigilance et les opérations à mener en interne, comme par exemple réaliser des tests annuels de restauration, le nettoyage de l’active directory, la mise en place de la double authentification pour les administrateurs ou créer un « escape game » pour sensibiliser les agents à la cybersécurité. La question de l’assurance cyber a été évoquée. Il s'agit d'un vrai problème car le niveau d’exigence des assureurs est bien trop élevé », souligne Olivier Pellen, Directeur des Systèmes d’Information de la ville de Miramas, à la tête d’une équipe de 10 agents. Cette collectivité de 27 000 administrés, supervise 450 ordinateurs (hors écoles) et gère au quotidien plusieurs dizaines d’applicatifs métiers : police municipale, urbanisme, état civil, gestion de la petite enfance, finances publiques, suivi technique, conseils municipaux…  

     

    La société STENAG, fabricant d’analyseurs d’oxygène basée au Technopôle de Château-Gombert à Marseille, sous-traite son système informatique et fait confiance à son prestataire pour les solutions anti-virus. Pour autant, Cyril Capeau, responsable technique, chargé de la production et de la R&D de SETNAG a découvert lors de sa participation à ces journées qu’il était dans l’obligation de se conformer au règlement RGPD sur la protection des données. « Nous avons changé d’antivirus, nous sommes en pourparlers pour prendre une assurance cyber et nous allons désigner en interne un délégué à la protection des données », souligne Cyril Capeau, convaincu de la nécessité de se former pour parer à l’imagination sans limite des pirates informatiques. 

     

    Les prochaines sessions d’ateliers auront lieu les 13 et 20 octobre et les 10 et 17 novembre prochain. 

    Nos dernières actualités