Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des 115 000 entreprises de la Métropole

Covid-19 : Les restaurants, bars, discothèques et salles de sport ne rouvriront pas avant mi-février

Le gouvernement maintient la totalité des mesures de restrictions. Possible avancée du couvre-feu à 18h dans les Bouches-du-Rhône.
  • #COVID-19
  • Covid-19 : Les restaurants, bars, discothèques et salles de sport ne rouvriront pas avant mi-février
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Twitter

    Partagez par Email

    Vendredi 8 janvier 2021

    Alors que les variants anglais et sud-africains du virus, beaucoup plus contagieux, menacent la France et que la vaccination commence timidement, le premier ministre Jean Castex et le ministre de la santé Olivier Véran, ont annoncé hier (7 janvier 2020) que la totalité des mesures de restrictions restaient maintenues.
     

    Réouverture des restaurants, bars, discothèques et salles de sports reportée
     

    Pour les bars, restaurants, discothèques, salles de sport, la réouverture n'interviendra, au mieux, que le 15 février. Les autres établissements fermés (culture, remontées mécaniques, sport...) dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19 le resteront au minimum jusqu'à début février. Le gouvernement fera un point de la situation sanitaire le 20 janvier pour décider éventuellement d'un nouveau prolongement des restrictions. 
     

    Couvre-feu maintenu
     

    Dans la même logique, le couvre-feu ne sera pas réduit. Il devrait même être avancé à 18h à partir de dimanche dans une dizaine de départements supplémentaires (15 actuellement), dont les Bouches du Rhône. Le gouvernement a demandé aux préfets de consulter les collectivités locales avant d'annoncer leurs décisions dans la journée du 8 janvier.

    « Nous devons maintenir les mesures en vigueur et nous tenir prêts à les renforcer en agissant très vite » avertit le Premier ministre. Un troisième confinement reste plus que jamais suspendu au-dessus des têtes des Français. La mesure pourrait intervenir d'un jour à l'autre si le niveau de contamination progresse, comme l'anticipent pratiquement tous les épidémiologistes.

    Selon Jean Castex, 2021 constitue « l'année de l'espérance », avec comme seule porte de sortie à la crise une vaccination massive et efficace. « Nous visons un million de personnes vaccinées d’ici à la fin du mois de janvier », affirme le ministre de la santé, Olivier Véran.
     

    Aides aux entreprises

    Le gouvernement maintient dans les mêmes conditions tous les dispositifs d'aides actuellement en vigueur (Fonds de solidarité, chômage partiel, PGE, report et exonérations de cotisations sociales etc).
     

    Toutes les informations concernant les mesures d'accompagnement des entreprises pour faire face à l'épidémie du COVID-19 sur la page dédiée.