Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des 115 000 entreprises de la Métropole

Covid-19 : impacts et mesures pour les entreprises

Face à l'épidémie de COVID-19 et ses répercussions économiques, la CCIAMP vous accompagne et vous informe sur les mesures d'accompagnement aux entreprises.

banner urgence covid 19 cciamp
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Twitter
Partagez par Email

Les informations présentes sur cette page sont mises à jour au fur et à mesure en fonction de l'actualité.
Nous vous invitons donc à venir la consulter régulièrement.

 

Mise à jour le 01.03.21 à 11 h 15

 

Accès rapides

 

 

COVID-19 : la CCIAMP déploie une cellule à votre écoute

 

Dès le début de la crise liée au Covid-19, la CCIAMP a été mandatée par la Préfecture des Bouches-du-Rhône, pour mettre en œuvre un guichet unique. Cette cellule d’urgence vous permet d’avoir un seul interlocuteur, qui au regard du diagnostic posé, fait le lien avec les services de l’État et les acteurs économiques partenaires pour répondre à vos besoins.

Nos experts sont également mobilisés pour accompagner la poursuite ou la relance d'activité et vous aider à rebondir.

Contactez-nous

Par téléphone au 04 91 39 34 79

Par mail à l'adresse urgencecovid19@ccimp.com

Règles sanitaires et impacts sur les entreprises

16/02/2021 : nouvelle version du protocole sanitaire en entreprise

Pour l'ensemble des entreprises, le protocole sanitaire national a été mis à jour pour prendre en compte la procédure d’isolement des personnes atteintes du variant. Consulter le protocole sanitaire.

Les règles sur les repas en entreprise ont par ailleurs été assouplies.

Enfin, depuis le 25/02/2021, la médecine du travail est autorisée à vacciner les salariés vulnérables au Covid.

 

 

31/01/2021 : limitation des déplacements en Europe et à l’international

Toute entrée en France et toute sortie de notre territoire à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne est interdite, sauf motif impérieux. Les entrées en France, y compris pour l’Union européenne, seront conditionnées à la présentation d’un test PCR négatif. Les déplacements dans les Outre-mer seront autorisés uniquement sur motif impérieux.

 

 

29/01/2021 - Renforcement des mesures

Le Premier ministre a annoncé la fermeture des centres commerciaux non-alimentaires dont la surface de vente est supérieure à 20 000 m². Les commerces présents dans ces centres commerciaux se voient donc dans l'obligation de fermer, à l'exception des commerces dits "essentiels" (hypermarchés, pharmacies...).

 

Un protocole sanitaire renforcé pour les commerces a été publié suite à cette annonce.

 

Il a également appelé à renforcer le télétravail pour l'ensemble des entreprises et administrations lorsque cela est possible.

 

Pour en savoir plus sur ces dernières annonces, consultez notre décryptage dédié.

 

 

15/01/2021 - Couvre-feu avancé

Un couvre-feu entre 18h et 6h est instauré.

 

Dans les Bouches-du-Rhône, certains commerces sont autorisés à rouvrir jusqu'à 18 h maximum (heure du couvre-feu). Pour voir dans le détail ce qui peut rouvrir et ce qui reste fermé, rendez-vous sur cette page.

 

Pour les secteurs en sous-activité prolongée (CHR, évènementiel, voyagistes...), le gouvernement a mis en place des mesures d'urgence, répertoriées dans des fiches pratiques.

 

Les attestations de déplacement restent obligatoires entre 20h et 6h du matin, mais ont été mises à jour.

 

 

Coronavirus et entreprises : les mesures de soutien et les démarches pour en bénéficier

Pour faire face aux impacts de l'épidémie sur notre économie, des mesures d'aide aux entreprises ont été mises en place par le gouvernement et les collectivités locales de la Région.

Bénéficier des délais de paiement d'échéances (URSSAF, impôts...)

Des délais de paiement et des exonérations d'échéances sociales et/ou fiscales (Urssaf, impôts) sont possibles pour les entreprises dont l'activité est impactée par la Covid-19 (la TVA n'est pas concernée).

 

 

Reporter vos cotisations sociales :

Comme en janvier, le report de tout ou partie des cotisations patronales et salariales à l’échéance du 5 ou 15 février 2021 est possible pour les employeurs qui connaissent une fermeture ou une restriction directe ou indirecte de leur activité.

Pour bénéficier du report, il suffit de remplir en ligne un formulaire de demande préalable.

 

Pour les travailleurs indépendants relevant des secteurs éligibles aux exonérations de cotisations sociales, le prélèvement automatique des échéances du 5 et 20 février ne sera pas réalisé. Le prélèvement sera réalisé pour les travailleurs indépendants des autres secteurs.

 

Pour en savoir plus sur les reports des cotisations, rendez-vous sur le site dédié de l'Urssaf.

 

 

Reporter vos échéances fiscales :

Des délais de paiement de vos impôts directs (hors TVA et prélèvements à la source) peuvent être accordés au cas par cas par le Service des impôts des entreprises (SIE). 

Cette mesure s’applique uniquement aux entreprises concernées par une interruption ou une restriction de leur activité liée à une mesure de fermeture ou lorsque leur situation financière le justifie

 

En cas de report successifs depuis le printemps, des plans de règlement sur 3 ans sont proposés aux entreprises. 

Plus de détails sur le site du Ministère de l'Économie.

 

 

Demander un délai de paiement ou une remise d'impôt

Pour demander un délai de paiement ou une remise d’impôt :

  • Téléchargez et renseignez ce modèle de demande à adresser au SIE compétent ;
  • Consultez les coordonnées des SIE ici.

 

Bénéficier d'un report de paiement des loyers

1) Mesures de l'État

Pour le nouveau confinement, l’État met en place un nouveau dispositif fiscal pour inciter les bailleurs à baisser leurs loyers.

Les propriétaires de locaux commerciaux acceptant de renoncer à au moins un mois de loyer sur le dernier trimestre 2020 bénéficieront d'un crédit d'impôt représentant 30% de la somme abandonnée.
Les locataires doivent pour cela remplir deux conditions :

  • Employer moins de 250 salariés et être fermé administrativement
  • Appartenir aux secteurs de la culture, de l'hôtellerie, cafés, restauration

 

Cette aide est cumulable avec le Fonds de solidarité.

 

 

2) Mesures de la Région Sud

La région Sud propose une aide de 500 euros pour les loyers du mois de novembre, versée dès janvier 2021 et ouverte à tous les petits commerces (chiffre d’affaires annuel inférieur à 400 000 € et moins de 5 salariés) touchés par la fermeture administrative. 6 000 commerçants, restaurateurs ou artisans concernés.

Guide d'accès à l'aide

Fonds de solidarité

Le fonds de solidarité est prolongé jusqu'à juin 2021.

 

Depuis janvier 2021, le fonds se recentre sur les entreprises les plus touchées par la crise du Covid-19 : certains secteurs (tourisme, loisirs, transports, bars, restaurants, salles de sport, art, spectacles, événementiel, pêche, aquaculture, et autres cas particuliers) ou certaines situations (fermeture, couvre-feu, baisse importante de CA).

 

Le fonds s’adapte aux modalités du confinement avec des conditions d’éligibilité et des aides variables selon l’impact de la crise sur votre entreprise, de 1 500 jusqu’à 200 000 €/mois.

 

Toutes vos démarches sont à faire sur le site des impôts

 

Toutes les informations liées au Fonds de solidarité sur notre fiche pratique et sur la page dédiée du Ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance.

Obtenir un prêt garanti par l'État (PGE)

Jusqu’à fin juin 2021, les entreprises de toute taille et quelle que soit leur forme juridique, pourront demander à leur banque habituelle un prêt garanti par l’État, pour soutenir leur trésorerie.

Le PGE pourra atteindre jusqu'à 3 mois de chiffre d'affaires 2019.

Le remboursement du PGE, prévu initialement à partir de mars 2021 pourra débuter seulement en mars 2022 pour les entreprises en difficulté qui en font la demande.

 

Des prêts directs pour les entreprises qui ne trouvent aucune solution de financement pourront être accordés. Ils s'élèveront à hauteur de 10 000 € pour les TPE de moins de 10 salariés et 50 000 € pour les PME de 10 à 49 salariés. Pour les plus grandes entreprises, il devient négociable au cas par cas.

 

En savoir plus sur le site du gouvernement ou en consultant notre fiche pratique dédiée.

 

Vous pouvez également consulter la FAQ du gouvernement sur le Prêt Garanti par l'État ainsi que les informations complémentaires de BPI France sur les mesures de soutien financier.

Souscrire un prêt à taux zéro de la Région PACA

La Région Sud propose également de souscrire un prêt à taux zéro, compris entre 3000€ et 10000 €.

Faites votre demande de prêt à taux zéro via le prêt COVID Résistance de la Région Sud.

Négocier un rééchelonnement des crédits bancaires

Bénéficiez d'un soutien de l’État et de la banque de France (via la Médiation du crédit), pour négocier avec votre banque un rééchelonnement de vos crédits bancaires.

Plus d'informations sur le site du Ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance.

Mettre en place le chômage partiel

Activité partielle

Si votre entreprise est contrainte de réduire ou suspendre temporairement son activité, vous pouvez formuler une demande d'activité partielle sur le site du gouvernement, jusqu'à 30 jours après le début de la période chômée.

 

Actuellement, 3 dispositifs sont en vigueur :

 

Concernant le dispositif dérogatoire : le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 décembre 2021 au plus tard, au lieu du 30 juin 2021, la possibilité de moduler les taux horaires d'allocation et d'indemnité d'activité partielle en fonction des secteurs d'activité et des caractéristiques des entreprises compte tenu de l'impact économique de la crise.

 

Tout secteur (sauf accord APLD) :

  • Entreprise : allocation d’activité partielle : 36% à partir du 1er avril,
  • Salarié : indemnité correspondant à 60 % de leur rémunération antérieure brute à partir du 1er avril.

 

Secteurs protégés (tourisme, culture, sport) :

  • Entreprise : allocation d’activité partielle: 60% jusqu'au 30 avril,
  • Salarié : indemnité correspondant à 70 % de votre rémunération brute antérieure jusqu'au 30 avril 2021.

 

Établissements fermés ou sous restriction :

  • Entreprise : allocation d’activité partielle: 70% jusqu'au 30 juin,
  • Salarié : indemnité correspondant à 70 % de votre rémunération brute antérieure (soit environ 84 % de votre rémunération nette) jusqu'au 30 juin 2021.

 

Pour en savoir plus sur l'activité partielle et sur les démarches à effectuer, consultez les informations en ligne sur le site du Ministère ou consultez notre fiche pratique dédiée.

 

Chômage partiel en PACA : pour un traitement direct des demandes d’activité partielle, contactez paca-ut13.activite-partielle@direccte.gouv.fr

 

 

Activité partielle et congés payés

Pour faire face aux congés payés accumulés en période d’activité partielle, le gouvernement a annoncé prendre en charge 10 jours de congés payés des salariés des cafés, restaurants, hôtels et secteurs les plus touchés (sous conditions).

Pour en savoir plus, consultez la page dédie sur le site du Ministère du Travail.

 

Bénéficier du médiateur des entreprises en cas de conflit

Si vous rencontrez un conflit avec des clients ou des fournisseurs, le médiateur des entreprises pour vous aider à le résoudre...

Contacter un médiateur du crédit : en cas de refus par votre banque d’un crédit, c'est la personne chargée d’être à l’écoute et à la disposition des entreprises. C'est un service gratuit, rapide et confidentiel pour aider les entreprises et leurs partenaires financiers.

Pour en savoir plus, consultez le site internet du Médiateur de la Banque de France, appeler le 08 1000 1210, ou écrivez à l’adresse : MEDIATION.CREDIT.13@banque-france.fr (antenne des Bouches-du-Rhône).

Plan de soutien

Plusieurs plans de soutien ont été adoptés par le gouvernement pour soutenir les secteurs dont l’activité est la plus impactée par la Covid-19. Parmi ceux-ci :

  • Un plan de 18 milliards d'euros pour soutenir les secteurs du tourisme :

    Prolongement du Fonds de solidarité et du chômage partiel, mise en place de prêts, annulation des loyers et redevance d'occupation du domaine public, exonérations de cotisations sociales, allégement de la taxe de séjour... voici une liste de toutes les annonces faites à destination des professionnels du secteur touristique.
    Nous décryptons pour vous l'ensemble de ces mesures ici.

  • Un plan de soutien aux entreprises exportatrices :

    Il permet de soutenir les entreprises exportatrices face aux difficultés liées à la crise du Covid-19 en sécurisant leur trésorerie afin de les aider à rebondir à l'international à la fin de celle-ci. Ce plan complète les autres mesures d'urgences prises par le gouvernement. Plus d'informations dans notre fiche pratique dédiée.

Entreprises en difficulté

Pour les difficultés de financement :

 

Contacter un correspondant TPE pour un accompagnement dans votre relation bancaire, votre financement et le traitement de vos difficultés financières :

 

Pour les difficultés de conciliation :

 

Si votre entreprise dépend du Tribunal de Commerce de Marseille, vous pouvez solliciter l’ouverture d’une procédure confidentielle de conciliation ou de mandat ad hoc. Pour cela, vous devrez au préalable prendre rendez-vous auprès de Monsieur Jacques FASCE, Secrétaire général du Tribunal de Commerce de Marseille :

 

Covid-19 : nos fiches pratiques et décryptages

Des fiches pratiques et des décryptages pour vous aider à y voir plus clair.

Fiches pratiques
Décryptages

Liens et documents utiles

Documents, sites internet, F.A.Q...