Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des 115 000 entreprises de la Métropole

La Région Sud met en place un « chèque réouverture »

Pour favoriser l’investissement des entreprises fermées en raison de la crise sanitaire, la Région Sud a mis en place le chèque réouverture qui consiste à octroyer une subvention comprise entre 1 000€ et 5 000€ aux entreprises ayant un ou plusieurs établissements recevant du public (ERP) de certains secteurs d’activité implantés en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. La procédure de dépôt de dossier sera ouverte le 19 mai.
  • #COVID-19
  • #CORONAVIRUS
  • #AIDE À L'ENTREPRISE
  • La Région Sud met en place un « chèque réouverture »
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Jeudi 6 mai 2021

    Alors que de nombreuses entreprises sont encore fermées en raison de la crise sanitaire de la Covid-19, la Région Sud propose une aide correspondant à 50 % des dépenses éligibles déterminées à partir des factures acquittées présentées lors du dépôt de la demande. Elle est comprise entre 1 000 € et 5 000 €, avec un minimum de dépenses de 2 000 € H.T.

     

    Les dépenses doivent être directement liées au projet d’investissement et être réalisées à partir du 1er avril 2021.

     

     

    Activités éligibles 

    Elle est destinée aux entreprises ayant un ou plusieurs établissements recevant du public (ERP) implantés en région Provence-Alpes-Côte d’Azur et relevant exclusivement des activités suivantes au titre de leur activité principale (le code NAF faisant foi) : 

    • Bar-débit de boisson
    • Restaurant traditionnel
    • Salles/club de sport, établissements d’enseignement artistique
    • Salles de spectacle en gestion privée (cinémas, théâtres, salle de concert…), salle d’auditions, de conférences, de réunion…
    • Discothèques, salles de jeux
    • Lieux d’exposition en gestion privée, des foires et salons
    • Musées et monuments en gestion privée
    • Etablissements en gestion privée de cure thermale ou de thalassothérapie
    • Les entreprises de l’hébergement touristique : hôtels, chambres d’hôte, meublés de tourisme, hôtellerie de plein air, villages vacances enregistrant une perte de chiffre d’affaires annuelle H.T égale ou supérieure à 70% entre 2019 et 2020.

     

     

    Critères d’éligibilité 

    Les entreprises doivent aussi répondre aux critères suivants : 

    • Ne pas être considérées comme une entreprise en difficulté au sens de la règlementation européenne
    • Etre créées avant le 1er mars 2020
    • Un chiffre d’affaires 2019 H.T annuel supérieur ou égal à 50 000 € et inférieur ou égal à 2 millions d’€ pour les entreprises créées avant le 1er janvier 2019,
    • Un chiffre d’affaires moyen H.T égal ou supérieur à 4 167 € et inférieur ou égal à 166 667 € par mois entre la date de création de l’entreprise et le 1er mars 2020 pour les entreprises créées après le 1er janvier 2019.

     

     

    Les établissements exclus 

    • Les établissement publics, équipements publics sportifs, musées et monuments en gestion publique
    • La restauration rapide
    • Les succursales et les filiales
    • Les sociétés civiles immobilières
    • Les établissements situés au sein des centres commerciaux de plus de 20 000 m2

     

    Pour quels projets ? 

    Les projets éligibles concernent des nouveaux investissements amortissables préparant la réouverture d’un établissement et permettant d’améliorer l’accueil de la clientèle et l’attractivité de l’établissement. Ils peuvent aussi concerner des projets d’investissements numériques ou autres. Le seuil minimum de la valeur de ces investissements est de 500 € TTC.

    Le matériel informatique nécessaire au projet d’investissement numérique est éligible s’il est intégré dans un projet plus global d’investissement en préparation d’une réouverture et dans la limite de 50 % du projet global d’investissement présenté. 

     

     

    Quelles dépenses sont exclues ? 

    Certaines dépenses de sont pas admises pour la demande d’aide : 

    • toutes les dépenses de fonctionnement, par exemple :

      • nettoyage, traitement des nuisibles, maintenance, abonnement, …
      • la constitution de stock
      • les outils et campagnes de communication
      • l’achat de consommables et petits matériels (achats de plantes, petit outillage, couverts, linge…),
      • le coût homme des travaux réalisés par l’entreprise demandeuse,
      • les travaux d’entretien ou de simple réparation (comme la peinture intérieure)
    • les investissements immobiliers type parking, extension de batiment, acquisitions de locaux, de terrain, gros oeuvre,
    • les climatisations et les véhicules,
    • les dépenses financées sous forme de crédit bail ou de leasing.

     

     

    Quand et comment déposer une demande ? 

    Les demandes pourront être déposées à partir des dates de réouvertures fixées par l’Etat et dans un délai de deux mois, sur la base de factures acquittées.

    Le dossier pourra être transmis sur une plateforme dédiée accessible du 19 mai 2021 jusqu’au 19 juillet 2021. 

     

    Plus d’information sur le site de la Région Sud.

     

    Cette aide est non cumulable avec les autres aides attribuées par la Région, à l’exception des aides d’urgence : aide aux loyers, Covid Résistance, Fonds national de solidarité.

     

    Autres aides de la Région Sud

     

    Aide aux loyers d'avril 2021

     

    La Région Sud a également mis en place une aide exceptionnelle de 500 € pour le loyer du mois de d'avril 2021, afin de venir en aide aux entreprises, artisans et commerçants les plus touchés par la crise sanitaire et le troisième confinement. Les dépôts de dossier peuvent être déposés jusqu’au 31 mai 2021.

     

    Consulter le décryptage #41

     

     

    Aide à la garde d'enfants pour ceux qui n'ont pas pu télétravailler

     

    Les familles qui n'ont pas été en mesure de télétravailler en avril et ont fait appel à une nounou ou une assistante maternelle peuvent recevoir une aide exceptionnelle de 200€ dans le cadre du dispositif "Sud Nounou" mis en place par la Région Sud. 

     

    Les demandes peuvent être déposées depuis le 31 mai. 

     

    Information et dépôt de demande