Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des 115 000 entreprises de la Métropole

La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE)

La RSE consiste à rentrer dans une démarche environnementale, tout en améliorant la qualité de vie des collaborateurs et des parties prenantes en lien avec l'entreprise.

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email

Qu’est-ce que la RSE ?

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est définie par la Commission Européenne comme « l'intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes. »

 

La RSE consiste à rentrer dans une démarche environnementale, tout en améliorant la qualité de vie des collaborateurs et des parties prenantes en lien avec l'entreprise.  

 

Le champ d'actions de la RSE est défini par un standard international : la norme ISO 26000. Il repose sur 7 piliers centraux :

  • La gouvernance de l’organisation
  • Les droits de l’homme
  • Les relations et conditions de travail
  • L’environnement
  • La loyauté des pratiques
  • Les questions relatives aux consommateurs
  • Les communautés et le développement local.  

 

La taille, le secteur d’activité ou le statut de l’entreprise, ne représentent en aucun cas un frein pour réaliser des actions du RSE.

 

Vous souhaitez savoir à quel niveau se situe votre entreprise dans la RSE ? Faites le test !

Les trois enjeux de la RSE :  

Enjeux économiques :

Cette nouvelle stratégie managériale, favorise la transparence et le dialogue avec les parties prenantes de l’entreprise (client, fournisseurs, actionnaires, banques, compagnies d’assurance, habitants, pouvoirs publics, collectivités et associations). Elle participe à l’amélioration de l’efficacité, à l’anticipation des risques et à l’optimisation des coûts.  

L’investissement initial de la RSE, permet sur le moyen et le long terme, de pérenniser l’activité de l’entreprise.

 

Enjeux environnementaux :

Déployer une politique RSE, permet de réduire les impacts environnementaux de l’entreprise. En effet, à travers l’identification des principaux impacts (émissions de gaz à effet de serre, consommation de ressources, production de déchets, pollutions...), un plan d’action est mis en œuvre pour les réduire et mesurer les résultats de ce dernier.  

Plusieurs actions peuvent être mises en place :

  • Mettre en place un plan d’action de réduction des déchets
  • Mettre en place le recyclage  
  • Établir un plan de réduction des consommations énergétiques
  • Faire de l’éco-conception des produits et services  

 

Enjeux sociaux :

Cet enjeu important se traduit par un engagement dans le respecter des droits humains, des employés et des consommateurs, et dans les relations et conditions de travail, consistant à aller au-delà de la réglementation, pour favoriser des relations pacifiques et une ambiance sereine au travail.  

 

Ces deux engagements visent à favoriser la qualité de vie au travail et à encourager le dialogue.  

La RSE intègre également des valeurs en matière d’égalité, de non-discrimination et de juste rémunération au sein de l’entreprise.

Pourquoi faire de la RSE ?

 

La RSE permet à l’entreprise de répondre au mieux aux nouveaux défis actuels (climat, approvisionnement, demande de transparence…) et aux nouvelles attentes des parties prenantes.  

Cette démarche permet d’appréhender la gestion de ses risques, d’améliorer durablement son approvisionnement en matière première et de considérer les attentes des clients. Le but est de permettre à l’entreprise de réaliser des économies, d’optimiser ses produits et d’innover, dans le but d’attirer et de fidéliser davantage ses parties prenantes et ses clients.