Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des 115 000 entreprises de la Métropole

Conjoncture métropolitaine Aix-Marseille-Provence

La conjoncture métropolitaine est une enquête trimestrielle réalisée par la CCI Aix-Marseille-Provence auprès de chefs d’entreprise, appelés à s'exprimer sur leur activité du trimestre, les perspectives et leurs préoccupations.

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email

Une photographie de la santé économique des entreprises du territoire métropolitain

Chaque trimestre, le point de vue des entrepreneurs est analysé au travers de plusieurs indicateurs. C’est aussi l’occasion d’aborder, avec eux, un sujet d’actualité.

 

 

Notre dernière enquête de conjoncture :

3e Trimestre 2021 - « Une reprise déjà sous tension »

conjoncture métropolitaine aix marseille 3e trimestre 2021

 

Sommaire de l'enquête :

  • Activité du 3e trimestre : une tendance toujours favorable, mais les marges et les trésoreries peinent à se reconstituer ;
  • Arrêt sur image : des chefs d’entreprise préoccupés notamment par la situation sanitaire, l’inflation et les problématiques de recrutement ;
  • Perspectives au 4e trimestre : tension sur l’activité en raison des problématiques persistantes d’approvisionnement, de recrutement et du rebond épidémique.

 

Découvrez l'ensemble des résultats en téléchargeant gratuitement l'enquête de conjoncture du 3e trimestre 2021.

 

Télécharger

Résumé de l'enquête :

La tendance à l’amélioration se poursuit au 3e trimestre

34% des chefs d’entreprise de notre panel voient leur activité progresser (ils étaient 37% au 2e trimestre), contre 23% qui enregistrent un recul (22% au 2e trimestre). L’industrie et les services progressent, en lien avec une forte demande, de même que les CHR qui ont bénéficié d’un rattrapage d’activité. Si l’investissement tend à s’améliorer, les marges et les trésoreries peinent toujours à se reconstituer.

 
Tension sur l’activité au 4e trimestre

Les chefs d’entreprise sont toujours préoccupés par la situation sanitaire, les difficultés d’approvisionnement, l’inflation, les délais de paiement, les problématiques de recrutement. Ils affichent une certaine prudence pour le 4e trimestre et anticipent un tassement de la reprise, avec des difficultés de trésorerie persistantes.

 

Le point sur le PGE, Prêt Garanti par l’État

40% des chefs d’entreprise de notre panel ont souscrit un PGE. 46% d’entre eux, particulièrement les CHR, l’ont déjà consommé à plus de 50%. 54% ont choisi un étalement du remboursement sur 1 à 5 ans ; 32% un remboursement différé d’un an. 2/3 des entreprises n’éprouvent aucune crainte pour le rembourser ; 1/3 anticipent des difficultés.