Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des 115 000 entreprises de la Métropole

Conjoncture métropolitaine Aix-Marseille-Provence

La conjoncture métropolitaine est une enquête trimestrielle réalisée par la CCI Aix-Marseille-Provence auprès de chefs d’entreprise, appelés à s'exprimer sur leur activité du trimestre, les perspectives et leurs préoccupations.

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email

Une photographie de la santé économique des entreprises du territoire métropolitain

Chaque trimestre, le point de vue des entrepreneurs est analysé au travers de plusieurs indicateurs. C’est aussi l’occasion d’aborder, avec eux, un sujet d’actualité.

 

 

Notre dernière enquête de conjoncture :

1er Trimestre 2021 - "Des signes de reprise dans un contexte encore difficile"

conjoncture économique métropolitaine aix marseille provence 1er trimestre 2021

 

Sommaire de l'enquête :

  • Activité du trimestre : un début d’année encore difficile ;
  • Arrêt sur image : des chefs d’entreprise préoccupés ;
  • Tendances : un vent d’optimisme pour le 2ᵉ trimestre ;
  • Question d’actualité : impact et perspectives.

 

Découvrez l'ensemble des résultats en téléchargeant gratuitement l'enquête de conjoncture du 1er trimestre 2021.

 

Télécharger

Résumé de l'enquête :

Difficultés persistantes, mais un retour vers l’équilibre au 1er trimestre 2021
Les CHR (77% d’entre eux sont en recul d’activité), l’événementiel et les TPE restent les plus impactés par la crise sanitaire. Les chefs d’entreprise sont préoccupés par les problèmes d’approvisionnement qui apparaissent, et les marges, trésoreries et investissements sont toujours en repli. Mais un retour vers l’équilibre se fait sentir, avec une hausse d’activité pour 25% des chefs d’entreprise (contre 15% au 4ᵉ trimestre) et une baisse d’activité pour 34% des chefs d’entreprise (contre 55% au 4ᵉ trimestre).

 
Vent d’optimisme pour le 2ᵉ trimestre 2021
32% des chefs d’entreprise estiment que leur chiffre d’affaires va croitre, contre 12% au 4T20 et 7% au 3T20. Cet optimisme est particulièrement sensible dans les secteurs de l’industrie et de la construction, alors que les CHR restent plus sceptiques. Mais on note une inversion de tendance dans les perspectives de recrutement : les entreprises qui prévoient d’embaucher sont à nouveau plus nombreuses que celles qui prévoient de licencier.

 

Pour le reste de l’année 2021 : regain de confiance dans l’économie, mais forte pression sur les approvisionnements
18% d'entreprises prévoient une hausse d’activité (contre 11% qui anticipent un recul) mais des entreprises font état de difficultés de recrutement. Si les entreprises ont davantage confiance dans l’économie locale, régionale ou nationale, elles sont confrontées à 3 risques majeurs : épidémique, économique (raréfaction de la clientèle qu’il faut reconquérir), d’approvisionnement (particulièrement dans le commerce de gros, la construction et l'industrie), en lien avec la disponibilité et le prix des matières premières et la hausse du taux de fret.